Activités

Résumé activités année 2020

La crise sanitaire liée à la Covid19 perturbe l’ensemble de notre fonctionnement. Cependant, en 2020, nous avons maintenu à distance nos missions de conseil et d’information auprès de ceux qui nous en ont fait la demande.
A noter : malgré les confinements et la crise sanitaire, le nombre de dossiers traités n’a pas diminué, comme l’indique le tableau ci-dessous:

La santé, le bien-être, le développement personnel, le complotisme sont des points d’entrée importants. Particulièrement en cette période, la remise en cause de la médecine traditionnelle est souvent présente. La défiance par rapport à la vaccination et plus largement aux mesures de l’Etat favorise les théories en tous genres, très souvent complotistes. A ce sujet, nous avons eu des remontées de personnes inquiètes du comportement d’un proche ou d’un ami relayant ou diffusant des messages de ce type.

Certaines déviances de type religieux sont également concernées, elles saisissent le contexte Covid comme une opportunité de diffusion de leur doctrine.

Les abus de faiblesse, familiaux ou financiers sont aussi des thèmes évoqués mais qui relèvent plus de l’escroquerie que des dérives sectaires. L’emprise y est cependant souvent décelable.

Rattachement de la MIVILUDES au Ministère de l’Intérieur:

En 2020, le transfert de la Miviludes au Ministère de l’Intérieur nous a laissé craindre, comme à d’autres, des difficultés de partenariat et une diminution du périmètre et des capacités d’action de cette structure interministérielle. Infos sectes Aquitaine est intervenue à différents niveaux afin de faire part de nos inquiétudes, nous avons écrit directement au premier ministre lui-même (M. Edouard Philippe). Il nous a nous répondu par courrier, en nous assurant de la continuité des moyens mis en œuvre par l’Etat dans la lutte contre les dérives sectaires. Après plusieurs mois de flottement, il semble que le gouvernement a pris la mesure des enjeux liés aux dérives sectaires.

Lire à ce propos l’interview donnée par Mme Schiappa, Ministre déléguée au journal Le Figaro le 02 avril 2021, dans lequel elle indique que « Les dérives sectaires sont de nouveau une vraie priorité »